New Victoria//Lia Habel

New Victoria//Lia Habel

J’avais envie d’ un peu de changement dans mes lectures bit-lit quand j’ai acheté ce premier tome de New Victoria, d’un peu d’originalité. Côté originalité j’ai été servie, des zombies avec des émotions, des sentiments…  Un monde steampunk ou tout a été bousculé, où la population est divisé en deux grands peuples violemment opposés, il y avait de quoi me plaire.

 

newvictoria

Les personnages sont également très intéressants, avec chacun une personnalité qui leur est propre, une origine souvent différente également. Nora, l’un des deux personnages principaux est issu de la haute société Victorienne, tandis que Bram, le soldat-zombie est un Punk, la meilleure amie de Nora, Pamela, est une fille de boulanger, dont l’acceptation dans l’école de Saint-Cyprien, peut lui permettre de faire un beau mariage et de s’élever dans la société… Car oui, la société de New Victoria, suite à une guerre ayant anéanti les Etats-Unis, a un peu régressé (ne me demandez pas les détails, on n’a pas vraiment de justification pour laquelle on aurait pu faire et accepter un tel bond en arrière) et comme vous vous doutez au vu du titre du roman, la société est revenu à un modèle Victorien (plus ou moins), les jeunes filles sont donc censées avoir une bonne éducation et se faire épouser par un beau-parti…

Le gros point noir de ce titre, et qui m’a fait pas mal perdre du temps dans ma lecture c’est la narration à la première personne. En soi, une narration à la première personne ne me dérange pas, en revanche quand on passe d’un personnage à l’autre et qu’on tourne entre 5 personnages différents, ça devient vite incompréhensible. A un moment donné, j’ai passé mon temps à retourner en début de chapitre pour vérifier à quel personnage j’avais affaire. Un peu embêtant.

Au-delà, des personnages, et du scénario intéressant on ressent la jeunesse de l’auteur à travers l’écriture. Effectivement, à la base un roman jeunesse (publié chez Castelmore), mais j’ai déjà eu l’occasion de lire du jeunesse sans que cela me dérange, là… Je ne suis donc pas conquise par ce tome et je ne pense pas continuer la série.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Acr0
    avr 29, 2013

    C’est tout de même marrant, ceux qui ont acheté le livre couverture Bragelonne ont été assez déçus, les autres, ravis. Non pas qu’il y ait une question de couverture, mais je pense d’a priori sur l’histoire qui du coup a plu/pas du tout plu aux lecteurs.
    Oh je ne savais même pas que c’était un roman jeunesse (non pas que je n’en lis pas, mais que je n’avais pas retenu l’information). J’étais intriguée en découvrant le titre. Au vu des chroniques de bloggeurs dont je suis proche question affinités des livres, je ne pense pas m’y risquer.

  2. Dehlya
    mai 17, 2013

    ah oui c’est étrange ça ! Pourtant l’histoire est la même ! Peut être que la couverture joue grandement sur les attentes du lecteurs.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>